Fiche familiale

Retour Sommaire

Retour à l'arbre généalogique complet
Nom Léon REYNAUD
Naissance 3 10 1887, Pertuis
Décès 27 3 1940, Oullins
Père Etienne RAINAUD (1840-?1925)
Mère Joséphine BAUMAS (1850-1909)
Notes diverses

Nous l'appelions Pépé Léon.
Il était issu d'une famille nombreuse, 13 frères et soeur, il était le 12ième enfant. Une photo de lui, jeune, au service militaire.

Comme il n'y avait plus de travail à la terre, il travailla dans un dépôt de machines SNCF à Avignon. Il se lia d'amitié avec un jeune homme Constantin François BAUDRU, le futur beau père de sa future fille Paulette. Constantin Baudru avait une soeur, Berthe, qui travaillait dans une usine de tomates avec les soeurs de Léon REYNAUD, Claire et Thérèse. Léon REYNAUD invitait ces jeunes BAUDRU à chaque repas du dimanche et c'est souvent ensemble, après avoir économisé sur leur agent, ils allaient au cinéma et au théâtre en Avignon. C'est ainsi que les 2 familles REYNAUD et BAUDRU se sont connues. 

C'est tout naturellement que lorsque Raoul BAUDRU, le fils de Constantin François BAUDRU, naît, Léon et Sidonie REYNAUD, qui habitait Pertuis, se sont rendus à Avignon. Il en est de même, lorsque Paulette REYNAUD naquis, Constantin et Diane (Mamée Louise) BAUDRU ont rendu visite à la famille REYNAUD.

 

Il alla à Cluny, aux Arts et Métiers, apprendre la métallurgie. Ses cahiers, qui sont toujours en notre possession, montrent que le niveau de connaissance de l'époque sur ce domaine était déjà très avancé. Une fois les connaissances nécessaires acquises sur le sujet, il travailla à la fonderie de Pertuis, un travail pénible. Sur la photo, il est assis au centre.

Il mourut à 52 ans d'une maladie des bronches vraisemblablement due au travail dans la fonderie.

Grand amateur de jeu de boules, il participa avec succès à de nombreux tournois alors qu'il habitait Oullins. Sur la photo, il est accroupi au centre avec une cravate.

 
C'est lui qui fît construire la maison du 120 rue Hoche à Pertuis, qui fût occupée successivement par sa fille et son gendre, Paulette et Raoul puis par sa petite fille et son mari, Michelle et Marcel SEMPERES. Il avait acheté une grande parcelle de terrain qui allait à l'époque de la maison du 120 rue Hoche jusqu'aux petites maisons de la rue du moulin. Par la suite, il donna le terrain entre les 2 maisons à un voisin, Mr BRUN qui construisit une scierie qui fabriquait des cagettes pour les renommés melons de la plaine de la Durance. Maintenant, cette scierie n'existe plus. Des immeubles l'ont remplacée.
Au bout de ce terrain, qui allait au delà des petites maisons de la rue du moulin, il y avait une maison maintenant détruite qui était habitée par Berthe COUDOURET née LATY la soeur de Sidonie.

Mariage 20 7 1912, Pertuis
Conjointe Sidonie LATY
Naissance 8 5 1891, Pertuis
Décès 17 4 1983, Pertuis
Père Henri Mathias LATY (1867-1894)
Mère Appolonie BAUMAS (1870-1947)
Notes diverses

Elle est née à la ferme Cornarel à Pertuis. La maison n'existe plus. Elle se situait au-dessous de l'actuel Hôpital près de cours d'eau. Ses parents étaient cultivateurs et avaient des chèvres et des moutons. Lorsque Appolonie, sa mère, emmenait son troupeau, elle plaçait Sidonie dans un panier qu'elle suspendait à la branche d'un arbre pour que le bébé ne soit pas ennuyé par les fourmis.

Nous l'appelions, Mémée Sidonie. Elle avait "la langue bien pendue" comme on dit. Elle parlait beaucoup et avait toujours une anecdote à raconter sur sa jeunesse, ses amis alors disparus. Son gendre, Raoul BAUDRU qui s'est occupé de sa belle mère comme si c'était sa propre mère, disait gentiment, alors qu'elle commençait à raconter une histoire... " ça y est ! Elle va encore déterrer tout le cimetière… "

Elle perdit son père jeune, alors qu'elle n'avait que 3 ans. Une photo d'elle, jeune avec sa soeur cadette Berthe. Sidonie est à gauche.

 
Elle se maria avec son cousin germain, le fils de sa tante. Ce type de mariage est pourtant proscrit par les risques que cela peut engendrer pour les descendants. Il semble que leur amour fût grand.

 
A la mort de son mari, alors qu'elle avait 49 ans, elle ne se remariera pas.
 

Elle termina sa vie chez sa fille et son gendre, d'abord à Champigny sur Marne (3,5Mo) puis à Pertuis puis à la maison de retraite de Pertuis où elle mourut.

 

Sidonie avec son arrière-arrière petite fille Sophie SEMPERES. (4,2Mo)

Enfants :
1 F Paulette REYNAUD
Naissance 8 5 1913, Oullins
Décès 2 2 2002, Pertuis
Conjoint Raoul BAUDRU
Mariage 16 4 1932, Oullins